Quelle façon de construire à Madagascar ?

Le secteur du bâtiment a toujours tenu un rôle clé dans la société et dans l’économie. À Madagascar, différentes sortes d’acteurs contribuent à assurer une construction. Effectivement, la demande dépend des moyens financiers du maître d’ouvrage. Il existe une tradition basée sur l’entraide de voisins pour construire son logis soi-même. L’« atero ka alao » consiste à unir la force entre voisins pour une tâche quelconque, notamment une construction. À son tour, la famille qui a bénéficié de cette aide doit faire pareil pour ceux qui l’ont aidé. Toutefois, la plupart du temps, les Malgaches choisissent des tâcherons formés sur le tas. Le côté technique dans ce cas est parfois bâclé, mais les travaux sont à moindre coût. Et enfin, il y a les entreprises avec des techniciens qualifiés et spécialisés. Ces boîtes ont un potentiel dans le bâtiment et gros œuvre comme le pont et l’immeuble. Mais elles s’occupent également d’habitation.

Quelles idées pour construire ?

Construire une maison autonome est un rêve qui peut maintenant se réaliser. Avec les préoccupations environnementales croissantes, de plus en plus de constructeurs de maisons comme cogeci-madagascar.com intègrent des aspects écologiques dans leur travail. Le développement des énergies renouvelables a permis aux familles de vivre dans des espaces de vie autonomes en énergie. Renseignez-vous auprès de professionnels, pour votre projet de construction. Cela permet de visualiser concrètement, l’ampleur de la conception, tant techniquement que financièrement. Une autre option est de confier les gros œuvres par une entreprise et faire la finition vous-même. Assurez-vous que votre construction aboutira sur un résultat durable. D’autant plus qu’un professionnel vous apportera son soutien dans le cadre de la législation. Cela rendra votre tâche plus facile, côté paperasserie. Ne négligez pas tout ce qui se rapporte à votre alimentation en eau et électricité. 

Quels matériaux de construction choisir ?

Pour un petit budget, les matériaux de construction en entrée de gamme foisonnent chez les fournisseurs habituels. Les produits de l’inde et de la Chine sont les plus utilisés par la plupart des tâcherons malgré le prix non approprié à la qualité. Toutefois, les matériaux de qualité ne sont pas rares, mais ils sont proposés à des prix plus élevés par de grosses boîtes françaises. Avec ces dernières, la durabilité de votre habitation est plus assurée au détriment de votre budget. D’un autre côté, tout ce qui est brique, gravillon, sable ne constitue aucun problème, si ce n’est le tarif du transport assez instable. En ce qui concerne le bois, tout dépend de la qualité choisie. Le budget varie avec le choix de pins, d’eucalyptus ou de bois précieux avec une législation assez stricte. Mais il y a la possibilité d’opter pour des stratifiés et des produits en alu PVC.

Comment se préparer pour construire ?

Un projet de construction réussi signifie suivre une voie claire. Il y a des étapes importantes comme le financement, le traçage, la rencontre avec le constructeur. Mais il y a aussi la signature du contrat, le crédit, le chantier, l’accueil et le SAV. Une compréhension technique, financière et juridique claire aide les bénéficiaires à savoir ce qu’ils peuvent construire. C’est aussi une considération de vos droits et garanties. En effet, plusieurs types de contrats n’offrent pas tous la même protection. Cela aide également à éviter les pièges. Les choix techniques sont également importants : architecture, aménagement, énergie. N’oubliez pas d’inclure la fiscalité et les taxes dans votre budget.

Quel terrain choisir ?

Comme partout, le choix du terrain à bâtir joue énormément sur la structure de votre construction. Dans la grande île, le prix du terrain dépend de l’emplacement. En général les terrains se trouvant dans les quartiers chics et commerciaux sont les plus chers. Contrairement aux attentes, ces derniers sont plutôt éloignés des services publics et le transport n’est pas efficace. On a constaté que plus on s’éloigne des villes, plus on trouve des terrains à des prix plus intéressants, mais la sécurité laisse à désirer. En général, le prix du terrain et de l’immobilier se maintient très bien et se présente comme un bon investissement. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *