Installation pompe à chaleur et production d’eau chaude

Installation pompe à chaleur et production d’eau chaude

Le prix des énergies fossiles dont le fioul et le gaz qui sont utilisées pour le chauffage ne cesse de grimper. Procéder à une installation pompe à chaleur est alors une évidence pour plusieurs foyers. De plus, la rénovation du système de chauffage en utilisant les énergies renouvelables est de plus en plus encouragée par l’Etat.

Grâce à sa performance, la PAC air – eau a de surcroît l’aptitude, selon les modèles, d’assurer deux fonctions pour le confort au quotidien. Elle peut chauffer et produire de l’eau chaude sanitaire. Zoom sur ce véritable équipement 2 en 1 efficace, pratique et économique.

Comment fonctionne la pompe à chaleur air/eau pour le chauffage ?

Lors de l’installation pompe à chaleur air/eau, il faut mettre en place deux éléments qui la constituent. Ce sont l’unité extérieure et le module intérieur. Cet ensemble fonctionne sur le principe de l’aérothermie. Autrement dit, son fonctionnement requiert l’énergie électrique mais il s’agit aussi d’un système qui s’alimente d’une énergie renouvelable qui est l’air. En effet, cette PAC capte les calories présentes dans l’air, les transforme et produit de la chaleur.

Pour assurer le fonctionnement par étapes de cette PAC, il est nécessaire de bien raccorder entre elles ses deux unités pour former un circuit fermé. Ainsi, chacune d’elles effectue son rôle. Celle qui est à l’extérieur prélève les calories qui sont dans l’air puis les transporte à l’intérieur grâce au fluide frigorigène. Cet élément assure ensuite leur transfert vers l’unité intérieure. Un compresseur reçoit le liquide et la transforme en gaz puis fait grimper la température de l’eau de chauffage.

Un autre élément appelé condenseur libère la chaleur et assure sa diffusion dans le circuit de chauffage central. Ce dernier est constitué de divers émetteurs de chaleur dont le plancher chauffant et les radiateurs. Le processus ne s’achève pas là car le gaz se refroidit lors de son passage par le détendeur. Le cycle se reprend et la production de chaleur se reproduit.

Dans le cas où l’installation de la pompe à chaleur est aussi faite pour avoir de l’eau chaude sanitaire ou ECS, il y a des changements au niveau des éléments constituants le système. L’unité intérieure est plus grosse et il est aussi pourvu d’un ballon de stockage d’eau. Ce dernier peut avoir un volume variable en fonction des besoins de chaque famille.

Le processus est différent car les calories sont transportées par un tube en serpentin installé à l’intérieur du ballon d’eau chaude. C’est là qu’elles délivrent la chaleur produite par la PAC. Pour éviter la propagation de bactéries, la température grimpe à plusieurs reprises dans la journée. 

La mise en place d’une PAC mixte qui produit à la fois du chauffage et de l’eau chaude est nécessaire dans le cadre d’un projet de rénovation énergétique. En effet, elle permet de réduire considérablement les consommations en électricité tout en mettant en œuvre l’usage d’une énergie renouvelable pour optimiser le confort au quotidien.

Il faut noter que pour que l’eau chaude produite par la PAC mixte soit dite « sanitaire », son chauffage doit atteindre les 60°C pendant 30 minutes en moyenne, avant de descendre à environ 50 et 55°C pour l’alimentation du circuit de distribution. Celui qui assure l’installation de la PAC doit mettre en exergue cette précaution pour préserver l’habitation des risques de légionellose.

Pourquoi confier l’installation pompe à chaleur mixte à un professionnel ?

La PAC est un système complexe conçu pour apporter un chauffage de façon propre et renouvelable pour un foyer. Si elle n’est pas faite selon les règles de l’art, il y a beaucoup de risques autant pour le bâti que pour les occupants. 

  • la réussite de l’installation PAC

Se confier à un expert disposant de la qualification et la certification nécessaires pour l’installation de sa pompe à chaleur garantit plus de chances de réussite. En effet, le procédé de la pose requiert le respect d’un protocole délicat qui demande une bonne maitrise. Le professionnel connait donc toutes les étapes à suivre et les différentes techniques à appliquer pour une installation réussie.

L’idéal est de contacter un expert qui a de l’expérience avec plusieurs marques de PAC. De cette manière, il n’aura pas de mal à respecter de manière scrupuleuse les étapes énumérées par le constructeur.

  • le respect des normes légales en vigueur

L’installation d’une pompe à chaleur ne peut pas être faite n’importe comment. Avant de s’y prendre, il est primordial de tenir compte des normes en vigueur. Le propriétaire est contraint de suivre quelques étapes dont l’étude de faisabilité et des démarches administratives diverses. Dans le cas où il ne connait pas ce qu’il faut faire, un professionnel peut l’aider. 

  • Un entretien adapté

La durabilité, la performance et le rendement apporté par la pompe à chaleur ne viennent pas au hasard. Ce sont les résultats d’une installation réussie mais aussi d’un entretien convenable. En effet, comme n’importe quel équipement de la maison, la PAC a besoin d’être bien entretenu pour fonctionner correctement. Un professionnel peut aussi assurer cette opération.

Il peut également fournir des recommandations diverses permettant de faire l’entretien soi-même. Néanmoins, il y a des experts qui signent un contrat intégrant la maintenance du système sur une durée déterminée. D’autres proposent des offres avec des réductions pour les abonnés. 

Il faut noter que la manutention de la PAC demande aussi le respect d’une procédure technique particulière. Il faut par exemple savoir vérifier le compresseur, l’étanchéité du conduit frigorifique ou encore les performances de l’appareil.

  • Bénéficier d’une aide 

Faire appel à un installateur professionnel qualifié RGE permet d’accroitre les chances d’éligibilité aux subventions diverses offertes par l’Etat et les organismes divers. La qualification RGE (Reconnu garant de l’environnement) est en effet, une certification accordée aux experts qui ont une grande expertise dans les travaux dits de « performance énergétique ». Il faut noter qu’il y a d’autres conditions qu’il faut remplir pour jouir des aides qui pourront prendre la forme d’une TVA à taux réduit, d’un crédit à taux zéro, d’une prime, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.